Voilà pourquoi la base de notre changement devrait être confiée à Jésus-Christ et non à un coach de vie

Aujourd'hui, les propositions ne manquent pas pour accomplir notre "destinée" et s'épanouir dans ce monde. Ne mettons pas notre vie entre les mains de n'importe qui et ayons les Ecritures comme panneau indicateur.

Ce n'est jamais facile de placer des éléments de culture comme le coaching et les psychothérapies dans une vision biblique du monde. J'espère que cet article et d'autres qui suivront vous aideront à développer une critique juste sur l'accompagnement séculier.

La question du changement est au cœur de notre vie et de notre société. Le 20ème siècle a été marqué en psychologie par le déterminisme sous de nombreuses formes (enfance, gène, société, environnement …). Aujourd’hui, nous voyons toute une vague d’accompagnement et de coaching très différent avec l’idée que l’être humain peut s’affranchir du déterminisme pour s’accomplir lui-même par ses forces. Le développement personnel, le coaching, le sport et j’en oublie forcément. Il est important de se demander en quoi Jésus-Christ est le seul digne de confiance pour lui confier nos vies.

Parce que nous ne sommes pas déterminés

L’être humain n’est pas déterminé par des facteurs intérieurs comme la génétique ou par des éléments extérieurs comme l’environnement ou la famille. Nous devons reconnaître qu’ils ont une large influence, mais que cela ne rend pas la vie d’une personne prévisible dans sa ligne de route. C’est un changement de paradigme important en psychologie, car cela nous permet de réfléchir sur ce qui influence l’homme, comment le cerveau y répond et la manière dont nous structurons et façonnons tant nos pensées que notre vision du monde.

Parce que notre anthropologie n’est pas celle du monde

Cependant, là où la psychologie a tort, c’est sur la nature même de l’homme qui est déformée. L’homme ne peut pas s’affranchir de ce qu’il est, car sa nature est pécheresse. Aucun être humain n’y échappe et nous sommes tous initialement voués à la mort. Nous pouvons mobiliser les efforts que nous voulons, avoir le meilleur des états d’esprit, rien, par nos propres moyens, ne pourra changer cette destinée funeste.

Jésus-Christ est le seul chemin par lequel nous pouvons recevoir le pardon de nos péchés et une nouvelle vie. Cette nouvelle vie, au travers d’une nouvelle nature, est le fruit de la seule grâce de Dieu. Notre capitulation et celle de notre orgueil face à la grandeur de Dieu est notre seule responsabilité face à l’œuvre de Christ sur la croix.

Parce que Dieu nous a donné des moyens personnels pour le changement

Mais que faire après ? Nous recevons le Saint-Esprit et nous avons les Ecritures pour nous transformer et nous guider dans ce monde.

Le changement ne se dirige ni vers la performance, ni pour un résultat : il est orienté vers la personne de Christ. Nous avons déjà tout acquis à la croix. Il n’y a plus de compétition, il n’y a plus à rechercher notre valeur dans le regard des autres ou vis-à-vis de la société. Le changement chrétien est celui qui nous amène à l’humilité et à l’amour pour Dieu et pour les autres.

Il est cependant enrayé par notre chair, ces mécanismes qui nous ramènent à ce que nous étions autrefois. Nous le voyons dans Romains 8, dans la manière dont Paul décrit les tiraillements et les souffrances qu’il peut vivre entre l’aspiration de son âme et les tentations du monde.

Tous les chrétiens sont sur ce chemin, une voie difficile qui nous demande des efforts sous deux axes :

– D’une part le renoncement à notre légalisme et notre besoin de mettre en balance nos actions pour essayer de « peser »

– D’autre part notre manque de discipline et d’action, un relativisme qui nous pousse vers l’inaction, le relâchement et finalement perdre de vue que notre vie sur terre est éphémère.

Parce que Dieu nous a donné l’église pour notre changement

Il est difficile de se mobiliser seul même avec « toute la bonne volonté du monde ». Dieu le sait et il a institué l’église locale pour être le creuset de notre changement avec l’aide de ceux qui nous entourent. Lorsque je réfléchis sur les chrétiens qui viennent me consulter en tant que psychologue, la question de l’église locale et de la communauté est toujours abordée et souvent très tôt. Sans elle, nous nous amputons d’un bras (ou d’une jambe, comme vous voulez). Sans elle, le changement sera souvent plus fragile. La redevabilité, le soutien, la prière et l’édification viennent de la grâce de Dieu. Nous devons en bénéficier et en faire bénéficier. Dieu nous les donne ; il nous ordonne de le faire.

Au travers de ma présentation, je vous donne une idée de ma présence sur TPSG et pourquoi il est important de réfléchir à la psychologie moderne aujourd’hui et sa représentation culturelle et populaire.

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez que je traite certains sujets, envoyez vos réflexion à samuel@toutpoursagloire.com. Je ne pourrais pas répondre à tout, mais ce sera une bénédiction pour moi de pouvoir traiter des sujets pertinents que vous m’aurez proposés.

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialités ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Samuel LAURENT

Chrétien et psychologue, Samuel est marié à Pauline depuis 17 ans et ont trois enfants. Ils ont créé l'association "La Boussole" avec laquelle ils proposent des formations en accompagnement biblique à l'intention des églises locales. La question de l'accompagnement/counseling biblique est la principale raison de leur présence sur TPSG. ils souhaitent développer et partager leur vision biblique du monde autour de l'accompagnement, de la psychologie et des problématiques du cœur humain.

Articles pouvant vous intéresser